Qu’est-ce que le Burn-out ?

Vous vous questionnez sur le Burn-out, pour vous-même ou pour un proche ? Voici de quoi vous éclairer.

Avant tout, quelques précisions. Chaque personne est différente! Tout le monde ne vit pas un Burn-out, de la même façon ! L’épuisement professionnel s’exprime différemment selon la personnalité, l’histoire de la personne, sa situation personnelle et professionnelle. De plus, le Burn-out est un processus. Ce n’est pas un état figé: certains signes évoluent de manière progressive, au fil des mois, voire des années.

Les caractéristiques du Burn-out:

Une sensation d’épuisement:

Elle peut se traduire par une grande fatigue émotionnelle, un flot de tristesse, d’ angoisse… La personne peut être confronté à vécu plus intense du Stress lié au travail qu’à son habitude… Les manifestations peuvent aussi s’observer par une perte de vitalité, une sensation de vide intense ou d’abattement… Dans la pratique quotidienne de son activité, elle peut observer des difficultés de concentration. Elle pourra être sujet à l’agressivité ou encore à des crises d’énervement, de colère… Ces sentiments sont parfois peu perceptibles : La personne peut tenter de se « contenir » pour ne pas se laisser submerger par ses émotions négatives .
On différencie Burn-out et dépression. En effet, pour l’épuisement professionnel, la source de la souffrance est un mal-être au travail. Toutefois si le phénomène a tardé à être pris en charge (souvent il y a déni ou minimisation de la situation), la sensation d’épuisement peut se généraliser.

La dépersonnalisation:

La personne va progressivement se distancier de son activité professionnelle. Ce phénomène se met en place de manière plus ou moins consciente. Il a un but de protection et tente de stopper ou contenir la crise. Cela peut se manifester par de la froideur, une indifférence aux autres, une augmentation du cynisme, de l’humour noir… Pour maintenir une distance émotionnelle avec le travail Le salarié peut progressivement « déshumaniser » ses collègues, clients, usagers… Ils seront alors envisagés comme des numéros, des objets… pour que les interactions soient moins porteuses d’émotions.

Un sentiment d’incompétence:

La personne face à son mal-être professionnel aura tendance à la dévalorisation de soi ainsi qu’à la culpabilité. La motivation va alors en souffrir. Cela peut paraître paradoxal car souvent la personne manifestait un fort intérêt pour son métier au départ. Ce sentiment d’incompétence peut se traduire par un hyperactivisme, c’est à dire que la personne s’investi toujours plus dans l’espoir d’un changement dans sa situation, ou pour ne pas avoir de temps mort pour penser… Dans d’autres cas, on observe une augmentation des absences motivées ou non, une fuite du travail, un projet de changement de métier ou d’employeur…

A noter :

Des symptômes physiques vont souvent se manifester d’autant plus lorsque les émotions négatives sont déniées. Le corps va « chercher » à faire entendre la souffrance qui n’est pas traitée. Des maux de tête, insomnies, problèmes digestifs, ulcères, contractions musculaires, troubles alimentaires… peuvent alors apparaître.
Les personnes en situation d’épuisement professionnel ont souvent tendance à sous-estimer leurs symptômes. Elles tardent donc à enclencher une prise en charge de leur souffrance au travail. Or un éloignement temporaire du cadre de travail ainsi qu’un accompagnement est souvent nécessaire à la sauvegarde de la santé et à la restauration d’une qualité de vie au travail qui tienne sur le long terme !

burn-out

Les causes du Burn-out:

Bon nombre des recherches menées en en la matière ont porté sur le milieu médical et plus particulièrement sur le Burn-out du soignant . Dans ce contexte un certain nombre de facteurs de « risques » ou « explicatifs » ont pu être identifiés. Bien-sûr ils sont applicables à tous les secteurs d’activité. En voici quelques-uns :

Facteurs externes, liés au milieu de travail ou à son organisation :

-Un fort volume de travail, de responsabilités ainsi que l’augmentation des attentes des usagers, clients… (qui peut générer par exemple l’impression de n’être jamais assez bons…)

-L’accumulation d’un manque de sommeil (liés aux horaires décalés par exemple ou au gardes…)

-La confrontation à son impuissance face aux difficultés du travail (par exemple dans le secteur médical impuissance face à la mort, ou impuissance à gérer qualitativement les soins dans un contexte de manque d’effectif …)

-Le manque de soutien et de solidarité dans le milieu de travail (de la part des collègues, de la hiérarchie…)

Facteurs internes, liés à ce que l’on met de soi dans son activité :

Attention: Il ne s’agit pas de pointer une faute ou une faille dans la personnalité du salarié touché qui le rendrait responsable de sa situation d’épuisement. L’idée est plutôt d’envisager quelles peuvent être les pistes d’explications du fait que dans une même équipe, confrontée à la même expérience du travail, certains soient touchés et d’autres pas. Voici donc certains des traits qui semblent prédisposer au risque de Burn-out :

– Une tendance à l’ anxiété , un sens de l’ auto- critique poussé : les difficultés auront alors plus de mal à être « digérées »…

– Un fort esprit d’entreprise : par exemple hyperactivité dans le travail, forte d’ambition, difficultés à prendre du repos, peu ou pas de moment de déconnections, peur de décevoir l’équipe…

– Un désir d’être apprécié du plus grand nombre monde, une mentalité de sauveur , une tendance à « vouloir faire tout soi-même », un perfectionnisme : La personne est ainsi plus successible de « se surcharger » ou à être surchargée par l’aide qu’elle offre (ou qu’on lui impose) aux autres…

D’autres informations sur le site de L’INRS (L’Institut national de recherche et de sécurité)

Concrètement :

Vous vous reconnaissez dans tout ou partie de ces symptômes du Burn-out? Des solutions existent ! Soyez toutefois extrêmement vigilent dans le choix de votre accompagnement. N’hésitez pas à vous renseigner sur le parcours de votre intervenant et faites appel à un spécialiste !

En tant que Psychologue du Travail, je peux vous aider à y voir plus clair et à sortir de l’impasse ! Je vous accompagne pour retrouver un sens et une meilleure qualité de vie au travail en trois phases, qui, d’après mon expérience me paraissent importantes pour aller vers un mieux-être et éviter les risques de rechute, souvent craintes par les patients.

Découvrez ma méthodologie pour vous aider à sortir du burn-out

N’hésitez pas à me contacter pour avoir plus d’infos et faire un premier point !

Je propose mon accompagnement sur les secteurs d’Armentières, Bailleul, Hazebrouck, Béthune, Lomme, Estaires, Saint-Omer, Lestrem, Lille…

Qu’est-ce que le Burn-out ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Rapport de faute d’orthographe

Le texte suivant sera envoyé à nos rédacteurs :